L’origine de l’hypominéralisation des molaires et incisives et le traitement par des facettes rendu possible

Classé dans : Santé | 0

Des maladies telles que le MIH sont de plus en plus découvertes chez les enfants. Méconnues avant une première étude réalisée en suède en 1970, le Brésil est le pays le plus touché par les prévalences avec un taux supérieur de 40 % d’enfants ayant développé cette maladie. Ces maladies dentaires, ont pour fonction d’etre invalidantes, puisqu’elles attaquent l’émail des dents définitives avec des conséquences lourdes en terme de douleur, de couleur de l’émail, de moqueries du fait d’un esthétique qui n’est pas simple à cacher. Cette hypominéralisation des molaires et incisives  se traduit par une défaillance de structure de l’émail de la dent. Les dents définitives touchées ne bénéficient pas d’une minéralisation normale. Dans le cas des enfants à compter de 6 ans, l’hypominéralisation des molaires et incisives touche les quatre premières molaires permanentes, les secondes molaires temporaires et les incisives permanentes qui sont centrales, inférieures ou supérieures. Elles sont souvent touchées par paire et présente une couleur jaune-marron avec des taches plus ou moins importantes. Cette maladie déclenche la perte d’émail. Viennent ensuite, les caries avec des douleurs importantes, notamment avec les aliments froids qui déclenchent une douleur importante.Cette pathologie est également handicapante, du fait de l’esthétique dentaire, ou de l’empêchement la dent définitive d’évoluer normalement.

L’origine du MIH reste une sorte d’énigme

La cause de la MIH reste méconnue à ce jour et est complexe à soigner, puisque ce schéma de prise en charge par les assurances est souvent occulté. Les dentistes spécialisés dans cette maladie, indiquent diverses sources potentielles, mais cela va dépendre de chaque cas. L’environnement ou la prise d’antibiotiques notamment lors de traitements administrés chez les nourrissons est souvent mis en avant. D’autres maladies chroniques ou infectieuses, touchant notamment la sphère ORL sont de nature à développer cette maladie.

Les conséquences pour l’enfant

Les parents ou les dentistes ont du mal à identifier ce type de pathologie chez l’enfant. L’enfant va souvent se pleindre de douleurs, tout en trouvant une solution à vouloir ne pas prendre conscience de la situation bucco dentaire et des douleurs développées. Ce problème est souvent découvert après une visite chez un dentiste spécialisé ou un pédo-dentiste qui va indiquer la méthodologie de traitement liée à une émail sensible ou dégradée, une hypersensibilité du fait du chaud et froid des aliments ou des liquides, une lésion de carie qui va déclencher des douleurs lors d’un brossage dentaire. Pour cela, le pédo dentiste, va proposer diverses solutions, à savoir le traitement de la carie, la pose de protection, et la solution des facettes. Les facettes dentaires sont l’un des premiers remèdes à partir de 12 ans pour les enfants atteints de MIH

Les solutions des facettes dentaires pour le traitement des MIH

La facette dentaire va permettre de supprimer les couleurs marrons incrustées dans l’émail des dents. Cette solution est une coque fabriquée en céramique, en composite ou porcelaine.Cette coque est utilisée par le pédo-dentiste pour recouvrir la partie visible de la dent après l’abrasion d’une partie de celle-ci. Ce procédé permet de se faire poser des facettes de porcelaine dentaires qui résistent indéfiniment aux tâches.

Grâce à ce procédé, on peut masquer les défauts ou les taches des dents. Les facettes se destinent bien sûr uniquement aux dents de devant et visibles. Inutile d’envisager ce genre de produits pour des molaires au fond de la bouche.

Laissez un commentaire

Anti-Spam Quiz: