Comment bien choisir son alarme sans fil ?

Classé dans : Economie | 0

Aujourd’hui s’équiper d’un système d’alarme est presque devenu une obligation et une telle installation n’est pas un luxe réservé à une clientèle aisée. Les cambriolages frappent toutes les catégories socio-professionnelles sans distinction et l’alarme de maison s’impose comme la solution la plus efficace pour se prémunir contre ce fléau.

La démocratisation des systèmes d’alarme a entrainé une baisse constante du coût de ces équipements et une amélioration constante de leurs performances.

Il y a encore peu de cela les systèmes d’alarme étaient des équipements compliqués à installer et à paramétrer mais à ce jour les alarmes sans fil ont pallié à ces contraintes. En témoigne le large choix de kits alarme sans fil que l’on peut trouver aussi bien en GSB que sur des sites internet spécialisés qui proposent des systèmes d’alarme sans fil complets que l’on peut installer soi-même.

Il n’est toutefois pas facile pour monsieur tout le monde de s’y retrouver face à une offre toujours plus large, avec des technologies et des budgets très variés.

Bien choisir son alarme de maison n’est pas bien compliqué lorsqu’on sait quels critères sont à prendre en compte. Pour bien évaluer ses besoins il faut se poser les bonnes questions :

 

Quel type de communication pour le système d’alarme ?

Une alarme sans fil GSM, une alarme sans fil RTC ou encore une alarme sans fil IP ?

La centrale d’alarme est le cerveau d’un système d’alarme. Elle gère les détecteurs et autres périphériques qui y sont reliés (sirènes d’alarme, caméras de surveillance, télécommandes…) Toutes les centrales d’alarme sont dotées d’au moins une sirène d’alarme qui se déclenche lors d’une alerte afin de prévenir les occupants ainsi que le voisinage. Cette alerte est suffisante pour déjouer la plupart des intrusions mais relativement incomplète si le propriétaire des lieux n’est pas sur place. C’est pourquoi les alarmes sans fil modernes utilisent toutes un système de communication distante des alertes.

  • L’alarme RTC se relie sur une ligne téléphonique filaire ou une box ADSL.
  • L’alarme GSM communique ses alertes via le réseau mobile. Grâce aux SMS la plupart des systèmes d’alarme GSM peuvent être pilotés avec un iPhone ou un smartphone Androïd.
  • L’alarme IP utilise exclusivement internet pour transmettre ses alertes.
  • L’alarme mixte utilise au moins deux protocoles de communication. Cette technologie offre une sécurité renforcée et des alertes d’une grande fiabilité.

Le choix du système de communication du système d’alarme dépend de plusieurs facteurs mais il faut retenir qu’en général on a tout intérêt à privilégier les systèmes mixtes.

Il faut également noter que si les alarmes IP offrent des interfaces conviviales, la technologie IP est nettement moins fiable que la communication GSM, ce qui signifie que les alarmes IP sont moins sécurisantes que les alarmes GSM.

 

Quels détecteurs pour un système d’alarme sans fil ?

L’un des gros avantage de l’alarme sans fil réside dans sa capacité à intégrer facilement de nouveaux détecteurs. Il suffit en effet de fixer le détecteur d’alarme qui est automatiquement reconnu par la centrale. On ne tient compte que de ses besoins de sécurisation en s’affranchissant des contraintes que pouvaient rencontrer les alarmes filaires (tirer des câbles, les dissimuler…).

Il existe principalement deux types de détecteurs pour les alarmes sans fil.

Les détecteurs anti-intrusion

Les détecteurs anti-intrusion sont les principaux détecteurs à installer en priorité pour se protéger des cambriolages.

Le détecteur de mouvement également dénommé détecteur volumétrique ou détecteur de présence réagit lorsqu’un intrus pénètre dans son champ de détection. Ce type de détecteur existe aussi bien pour l’intérieur que pour l’extérieur. On peut ainsi mettre en place une protection périmétrique de son habitation en plus de la sécurisation intérieure. Des modèles spécifiques de détecteurs de mouvement sont immunisés aux déplacements d’animaux domestiques.

Le détecteur d’ouverture permet, comme son nom l’indique, de sécuriser les portes, fenêtres et autres ouvrants de l’habitation. Les détecteurs d’ouverture sont donc totalement appropriés pour se protéger des effractions.

Les détecteurs de mouvement et les détecteurs d’ouverture suffisent à eux seul à sécuriser un habitat ou tout autre type de bâtiment. Selon l’architecture et les besoins on peut aussi être amené à opter pour d’autres types de détecteurs anti-intrusion spécifiques tels que :

Le détecteur de bris de vitre qui peut à lui seul protéger une véranda ou une verrière.

Le détecteur de chocs et vibrationsqui sert à protéger des surfaces vitrées ou d’autres surfaces fracturables.

La barrière infrarouge qui est conçue pour mettre en place une protection périmétrique.

Les détecteurs techniques

Un détecteur technique sert principalement à se prémunir contre les accidents domestiques. Il en existe divers types :

Le détecteur de fumée est certainement le détecteur technique le plus couramment utilisé. Il prévient des incendies et relié à un système d’alarme il est à même d’alerter efficacement les occupants de l’habitation y compris durant leur sommeil  ou si ces derniers sont éloignés de l’avertisseur sonore intégré au détecteur.

Le détecteur d’inondationréagit aux liquides et permet d’éviter les dégâts des eaux.

Le détecteur de gazs’avère utile à proximité d’équipements utilisant du méthane, du butane, du propane ou tout autre type de gaz inflammable.

Le détecteur de CO se place à proximité d’appareils à combustion (poêle, chaudière…) susceptibles de rejeter du monoxyde de carbone dans l’air ambiant.

Quels accessoires pour un système d’alarme sans fil ?

Un système d’alarme sans fil peut se compléter de divers accessoires visant à améliorer son confort d’utilisation et/ou son degré de sécurité. Parmi les accessoires les plus utilisés pour compléter un système d’alarme on trouve notamment :

  • La télécommande d’alarme et le clavier déporté pour alarme

La télécommande s’emporte partout avec soi et permet d’armer ou désarmer le système simplement. Certaines télécommandes d’alarme sont dotées d’un écran ou de diodes de contrôle et de touches programmables. Le clavier déporté permet quant à lui de dissimuler la centrale afin d’éviter son sabotage en cas d’intrusion.

  • La sirène d’alarme

La sirène d’alarme se décline en version sirène d’alarme intérieure ou sirène d’alarme extérieure. Certains modèles de sirènes d’alarme et plus particulièrement celles destinées à un usage extérieur, sont équipées de flash stroboscopiques qui accompagnent l’alerte sonore et permettent de repérer rapidement le lieu de l’alerte y compris en pleine nuit.

  • La caméra de surveillance

La caméra de surveillance, généralement une caméra IP, permet de pratiquer une levée de doute visuelle lorsqu’on reçoit une alerte. Avec les modèles de caméras IP actuels on peut consulter le flux vidéo de n’importe où avec un simple smartphone.

Selon l’architecture du lieu et les détecteurs installés on peut aussi être amené à compléter son installation d’alarme de périphériques de communication comme le répéteur de signal qui sert de « rallonge » pour les signaux radio.

 

Quelle norme choisir pour son alarme sans fil ?

Une alarme sans fil avec norme CE.

Concernant la norme CE, il s’agit d’un choix par défaut. L’ensemble des systèmes d’alarme commercialisés sur le territoire français est assujetti à la norme CE qui garantit que cet équipement est conforme aux standards industriels européens. L’absence de norme CE indique un produit « exotique » dont la fiabilité reste questionnable.

Une alarme sans fil avec norme NFa2p.

La certification NFa2p est un gage de qualité pour tous les produits de sécurité et plus particulièrement pour les systèmes d’alarme et leurs périphériques. Cette double certification permet aux professionnels et aux particuliers d’identifier les produits offrant un haut degré de sécurité. La norme NFa2p est en fait une double certification émanant de deux organismes officiels : AFNOR et CNPP. Cette norme se décline en 3 degrés de protection symbolisés par des boucliers. Pour des particuliers un ou deux boucliers sont la garantie d’une alarme qui remplira plus que correctement sa fonction.